On ne s’en lavera pas les mains

Malgré son nom, on ne lui promet pas un destin à la Barrabas à celui-là…

Le cynisme des minables. Toute honte bue, c’est bien le cas de le dire ici. Ou bien est-ce parce que je ne comprends plus rien à l’ironie ? Dites-moi…

Abonnez-vous
à la vraie
info locale !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même rubrique

Véran fait des vagues

Il suffit de le voir, de l’entendre deux minutes, le Véran, pour se sentir fiévreux. Rien qu’en pensant à lui, ça vous gratouille plus que

Le nécrophage de la République

« Je demande aux Français de m’élire premier ministre » proclame Jean-Luc Mélenchon. Premier ministre de qui ? Certainement pas de Marine Le Pen, on s’en doute. Il

Baptiste Beaulieu commun

Il n’est pas dentiste mais il sait pratiquer l’amalgame ; il n’est pas chauffeur de taxi mais il sait trouver le raccourci qui rallonge le