Traité des confins

Putain, putain, c’est vachement bien, nous sommes quand même tous des Européens

Que serais-je devenu si l'on n'avait pas détruit la sidérurgie, le textile et toute l'industrie dans les Ardennes ? Aurais-je pris la musette pour les forges ou les fonderies si la fée Europe ne s'était pas penchée sur mon berceau ?