Flammes

Bazar et bizarreries de notre normalité

Nous vivons peut-être des événements qui n'arrivent que très rarement, quand les choses vont au bout d'elles-mêmes, au bout de leurs contradictions. Restons modestes cependant : les supernovæ se produisent presque toutes les secondes dans l’univers observable. Apprenons à observer.

À la fin, il n'y a plus rien

L’oligarchie, tapie derrière la finance internationale et McKinsey, vous a créé et fait élire. En échange, tels des worms et des spyware, ils ont infecté le logiciel France. Et de pare-feu national il n’y a plus.
Vous aviez commencé à vendre le pays depuis le ministère de l’Économie. Vous y avez placé un hologramme plumitif, ministre du Vide puisque d’Économie française il n’y a plus.
Vous avez massacré les Gilets jaunes, flashballisé en même temps à gauche et à droite. Vous avez réduit au silence ceux qui ne sont rien. Et d’opposition il n’y a plus.
La seringue BigPharma-Blackrock a injecté venin et pompé flouze, a épuisé et éjecté les séditieux. Et d’énergie, de sang neuf il n’y a plus.
Assuré que les pillards européistes restent à demeure, vous arrangez un petit coup d’État, préparé depuis des semaines, avec comme levier Les-Heures-Les-Plus-Sombres. Vous leur abandonnez bien la Nation puisque de Nation il n’y a plus.
At home (en France), votre mission commandée par l’empire atlantiste est terminée, vous pouvez maintenant la détruire draußen (dans le monde) : casser le siège de l’ONU, livrer la bombe, commander fusils et petits soldats. Puisque de France il n’y a plus.

Philippe Menestret

Les derniers articles

Le Jeune homme et la mort – chapitres 7,8 et 9

Joubert était à la recherche d'autres âmes. Sa vanité à lui. Pourtant, il vous aurait dit qu'il ne croyait pas en ce Dieu. Mais il lui tournait autour depuis des années. Il pouvait citer Christ, s'appuyer sur ses paroles. Jamais il n'aurait prononcé le mot âme. Ou alors dans le silence de son être, pour lui-même, parce qu'il n'aurait pas su définir ce qu'elle était.

On ne les protège jamais trop, disent-ils…

Après le décès d'un collégien, des parents inquiets sollicitent une mesure d'urgence auprès du tribunal de Versailles pour prémunir les enfants de la vaccination HPV au sein des collèges. Une démarche administrative à la portée de tous et qui gagnerait à être déployée dans toute la France !

Fin de règne ?

Assuré que les pillards européistes restent à demeure, vous arrangez un petit coup d'État, préparé depuis des semaines, avec comme levier les Heures-Les-Plus-Sombres. Vous leur abandonnez bien la Nation puisque de Nation il n'y a plus.

Bazar et bizarreries de notre normalité

Nous vivons peut-être des événements qui n'arrivent que très rarement, quand les choses vont au bout d'elles-mêmes, au bout de leurs contradictions. Restons modestes cependant : les supernovæ se produisent presque toutes les secondes dans l’univers observable. Apprenons à observer.

BRICS et Occident : les deux mâchoires d’une même gueule ?

L’oligarchie occidentale déploie des discours et des actes qui attestent ouvertement de ses noirs desseins envers ses propres populations. On pourrait espérer que les BRICS seraient le contrepoids de l’Occident, le cavalier blanc luttant contre la mise au pas, voire la disparition des peuples. Qu'en est-il effectivement ?

Enfants masqués à l’école : un tabou illicite

Une exclusivité pour l'Écho des Boucles
Nicolas Landy, ancien avocat et père de deux enfants, nous propose la lecture de son chapitre « Enfants Masqués à l’école : un tabou illicite » qui met en lumière les points de droit soulevés par cette obligation subie pendant 17 mois par les écoliers de France.

Chimères

Étaient-ils envolés des tours de Notre-Dame, volés dans un oratoire ou échappés d’un laboratoire ?

Veilleurs