Il y aura toujours des responsables qui ont le sens des responsabilités

Il est important, par solidarité, de respecter les inquiétudes bien compréhensibles qui peuvent perdurer, de tenir compte aussi et de prendre soin des personnes les plus vulnérables. Dans toutes ces situations, le port du masque reste tout à fait possible, et dans certains cas, recommandé, sans être obligatoire.

Les élections présidentielles, cette grande fête de communion démocratique qui est l’occasion de célébrer notre liberté de pouvoir choisir cette année entre Emmanuel Pécron et Valérie Macresse, entraîne un certain relâchement dans les mœurs et les conduites. Le vote est un peu notre Mardi-Gras laïque, un grand Carnaval pendant lequel on se dispute avant de se réconcilier en écoutant le discours d’Emmanuel Macron après sa victoire. C’est joyeux, c’est festif, là est notre grandeur.
C’est un moment où l’on doit faire confiance au peuple. Et ce peuple est remarquable depuis deux ans : hormis une poignée d’irrécupérables, il a montré avec quel courage, détermination et abnégation, il a su faire face à ce terrible fléau qui, en deux ans à peine, a décimé 0,002 % de la population française.
Mais la générosité de nos édiles envers ceux qui ne sont rien, et à qui ils offrent de devenir tout l’espace de deux minutes pendant lesquelles ils passent dans l’isoloir, a son revers. Car au Gaulois réfractaire donnez le doigt il vous mangera le bras !
Heureusement, la France peut compter sur les serviteurs zélés de l’intelligence et de la pensée jusque dans l’Université afin de contrecarrer le risque d’un relâchement funeste.


Présidence <presidence@liste.parisnanterre.fr>ven. 11 mars 17:58 (il y a 10 jours)
À personnels, etudiants

Chères et chers membres de la communauté de l’université Paris Nanterre,
Comme vous le savez les mesures sanitaires liées à l’épidémie de Covid seront allégées à partir de lundi prochain, 14 mars.
L’évolution principale, au sein des établissement universitaires, est la fin de l’obligation du port du masque, en intérieur comme en extérieur. Le retour à la possibilité d’événements et de réunions en présentiel est d’ores et déjà réalisé depuis le début de ce mois.
Néanmoins je tiens à rappeler que les contaminations covid n’ont pas disparu, que les gestes barrières restent donc essentiels. Il reste aussi indispensable de se faire tester et de s’isoler le cas échéant.
Il est également important, par solidarité, de respecter les inquiétudes bien compréhensibles qui peuvent perdurer, de tenir compte aussi et de prendre soin des personnes les plus vulnérables. Dans toutes ces situations, le port du masque reste tout à fait possible, et dans certains cas, recommandé, sans être obligatoire.
La reprise de l’ensemble des activités de l’établissement sur site nous est précieuse et nous vous remercions de prendre les précautions suffisantes pour la préserver.
L’adresse veille sanitaire (veille-sanitaire@liste.parisnanterre.fr) reste bien sûr active pour signaler toute situation liée à l’épidémie.
Bien sincèrement,

Philippe Gervais-Lambony


Présidence
Bâtiment Pierre Grappin – 2e étage
200 av. de la République – 92001 Nanterre Cedex
www.parisnanterre.fr

Image par Wokandapix de Pixabay

Commenter cet article

Pour nous faire part de vos commentaires ou nous partager toute autre réaction, merci de remplir le formulaire ci-dessous :

La lettre d'informations de l'Écho des Boucles
Hidden
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Articles récents