Continuer à informer sur les effets secondaires des injections expérimentales

En octobre 2023, j’ai rejoint le collectif des Enfants d’Hippocrate, afin de continuer à informer et à alerter sur les effets secondaires des injections expérimentales que l’Etat a administrées de gré ou de force à 83% de la population de plus de 18 ans.

Les hommes en noir

Le Pass vaccinal c’est fini ! On me dit d’aller de l’avant, de passer à autre chose, que cela ne sert à rien de ressasser le passé. Je réponds invariablement que les victimes ont toujours leurs effets indésirables et que les parents ou les enfants des familles endeuillées ne reviendront pas d’entre les morts. Certaines victimes sont célèbres ou ont été médiatisées. D’autres ont eu la possibilité et le courage de témoigner dans les médias. Nous avons tous des victimes dans notre entourage familial, amical et professionnel. Alors quand on me dit que c’est fini, je réponds qu’au contraire, cela ne fait que commencer.

Le 3 octobre 2023, Aurélien Rousseau, ancien ministre de la Santé, s’exprimait sur France Inter à propos de la campagne de vaccination covid-19 juste lancée : « … on a un vaccin, maintenant, on a trois ans de recul, on sait qu’on n’a pas d’effets secondaires et donc il faut y aller ! »

Ces propos ont été une insulte pour les victimes et leur famille. Aurelien Rousseau a été visé par plusieurs plaintes à la Cour de Justice de la République, dont celle du Pr Perronne et de Xavier Azalbert qui a été classée sans suite au motif que rien ne paraissait choquant dans les propos tenus par le ministre…

A la même époque, nous recevions ce message par mail de la part de notre caisse d’assurance maladie, même si nous n’appartenions pas au public visé (femmes enceinte, personnes âgées ou malades chroniques) :

Le message reprend le narratif de la peur avec les deux hommes en noir, l’un Grippe et l’autre Covid, qui vous attendent au détour d’un ascenseur afin de vous faire vivre votre pire cauchemar. Las, je prendrai dorénavant les escaliers en méditant ce proverbe africain « Quand le mensonge prend l’ascenseur, la vérité prend l’escalier. Même si elle met plus de temps, la vérité finit toujours par arriver ! ».

En octobre 2023, j’ai rejoint le collectif des Enfants d’Hippocrate, afin de continuer à informer et à alerter sur les effets secondaires des injections expérimentales que l’État a administré de gré ou de force à 83% de la population de plus de 18 ans.

Les Enfants d’Hippocrate

Le 19 octobre 2023, une vingtaine de Conseils départementaux de l’Ordre des médecins ont reçu un dossier technique de 116 pages, élaboré par une équipe de chercheurs, et expliquant, preuves à l’appui, que les autorités de santé ont autorisé la mise sur le marché de produits appelés « vaccins anti-Covid » ne répondant pas aux standards habituels. Ce dossier explique que la dose d’ARN injectée n’est pas maîtrisée, que la dose de Spike est inconnue, incontrôlable, non reproductible et difficilement mesurable, et que la qualité des vaccins ne satisfait pas aux critères règlementaires avec la présence d’impuretés à des taux supérieurs aux limites acceptables… Ce dossier technique est signé des Enfants d’Hippocrate, un collectif pour des thérapeutiques sûres et efficaces, créé pour alerter sur les effets secondaires liés à la vaccination anti-Covid et l’urgence de proposer des soins appropriés aux victimes. Les membres du collectif demandent à rencontrer les médecins de l’Ordre, afin de pouvoir évoquer ces sujets et les discuter de manière contradictoire et apaisée.

Cette date n’a pas été choisie au hasard puisque le même jour le Dr Louis Fouché était entendu à Marseille par l’Ordre départemental des médecins pour ses prises de paroles médiatiques dans le cadre de la crise Covid et le Dr Amine Umlil comparaissait devant le Conseil de l’Ordre des pharmaciens pour être jugé suite à sa critique de la gestion de la crise Covid.

Depuis cette date, les enfants d’Hippocrate se déploient sur d’autres départements et coordonnent leurs actions. Le Conseil de l’Ordre des médecins des Yvelines, basé à Noisy-le-Roi, a également reçu son dossier technique, remis en mains propres contre signature. Nous avons régulièrement appelé le conseil de l’Ordre et lui avons écrit ainsi qu’à ses membres. Nos différentes sollicitations étant restées sans réponse, nous nous sommes rendus à deux reprises sur place et avons pu être entendus dans le hall de l’accueil par une personne qui nous a dirigés vers l’ANSM et l’ARS, positionnant sa structure en simple exécutant des politiques de santé…

Je ne manquerai pas de vous tenir informés de la suite de cette action.

Le dossier technique est visible en cliquant sur le lien ci-dessous :

AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHÉ DES VACCINS ANTI-COVID : ARGUMENTS PRÉLIMINAIRES POUR UNE RÉVISION – TOME 1

https://www.researchgate.net/publication/375415480

Vous êtes victime (ou famille de victime) d’effets secondaires post-vaccination Covid et souhaitez témoigner : Contactez la rédaction du journal.

Commenter cet article

Pour nous faire part de vos commentaires ou nous partager toute autre réaction, merci de remplir le formulaire ci-dessous :

La lettre d'informations de l'Écho des Boucles
Hidden
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Articles récents